Découvrir l'Espagne


Voyage en Espagne

Destinations

Îles Baléares

Îles Canaries

Barcelone

Cordoue

Grenade

Marbella

San Sebastian

Séville

Tolède


Partenaires

Americas

AirTropic

Voyages et séjours

Partir en Espagne


  Espagne

Voyage à Tolède


Découvrez Grenade, dernier bastion musulman conquis par Isabelle de Castille et Ferdinand d'Aragon en 1492, joyau des villes espagnoles avec le très célèbre palais de l'Alhambra, son quartier juif et ses nombreux monuments... Préparez votre voyage à Grenade avec notre guide de voyage.


Billet d'avion



Réservez votre billet d'avion pour Grenade en quelques secondes. Vous trouverez certainement au vol pour Grenade au meilleur prix en utilisant notre moteur de recherche. Vous pouvez également utiliser ce moteur pour rechercher un vol pour d'autres villes d'Espagne ou du monde entier.


Tourisme à Grenade


Au pied de la Sierra Nevada en Andalousie, une ville de plus de 250.000 habitants abrite des joyaux de l'histoire de l'Espagne. C'est Grenade et son célèbre Palais de l'Alhambra, chef d'oeuvre de l'architecture musulmane.

Occupée par les Celtibères, les Juifs et les Wisigoths, la cité appelée jadis Elvira fut conquise et rebaptisée du nom de Garnat Al Yahud par les Maures qui envahirent la péninsule ibérique en 711.
Mais Grenade prit réellement de l'importance au moment où déclinait le Califat de Cordoue à la fin du XIème siècle.

En 1238, la dynastie des Nasrides règne sur le Royaume de Grenade à la suite de la disparition des Almoravides, mais il doivent se soumettre à l'autorité du roi de Castille. C'est à cette période que fut construit le palais de l'Alhambra, véritable chef d'oeuvre architectural.

La dynastie des Nasrides s'etteindra avec les dernières conquêtes des Rois Catholiques, Isabelle de Castille et Ferdinand d'Aragon, qui en 1492 en terminent avec la Reconquête de l'Espagne. En effet, le 1er Janvier 1492 Boabdil, le dernier souverain du Royaume de Grenade, se voit contraint de remettre les clés de la ville aux espagnols.

Avec l'arrivée des chrétiens de nombreux et beaux édifices, églises, monastères, cathédrale, palais, etc... vont être bâtis, mais l'aspect de la Grenade musulmane persistera au cours des siècles.


Séjour en hotel

...

En savoir plus

l'Alhambra

L'Alhambra est bien sûr le site le plus visité de Grenade, attirant chaque année de très nombreux touristes venus découvrir ce palais arabe inscrit au Patrimoine de l'Humanité par l'UNESCO.

S'élevant sur la colline de la Sabika, en face du quartier de l'Albaicin, l'Alhambra se divise en quatre parties : l'Alcazaba, qui était le quartier militaire, le Palais des Nasrides, la Generalife et ses superbes jardins et enfin le très beau Palais de Charles Quint, construit sur une ancienne mosquée.

Son nom signifie "château rouge" en arabe (Qalat al Hamra) et fut construit sous les ordres de Mohammed ben Nazar en 1238, premier roi de la dynastie des Nasrides. C'est au XIVème siècle, sous les règnes de Youssouf Ier et de Mohammed V que le palais atteint toute sa splendeur.

L'Alhambra est un palais composé de quatre parties bien distinctes : l'Alcazaba (Al Casbah, la maison), édifice purement militaire à l'origine du palais ; les palais nasrides, construits sous la dynastie des Nazari, sous laquelle Grenade a été la plus florissante ; le Generalife et ses jardins et enfin le Palais de Charles Quint.

L'Alcazaba est le premier édifice construit sur la colline. Dominant toute la plaine, la forteresse permettait d'observer les déplacements de troupes ennemies et de défendre la cité.

Le Palais des Nasrides est le joyau principal de l'Alhambra avec sa Cour des Lions, la Cour des Myrtes et les très riches décorations intérieures en forme de fleurs et d'arabesques des différentes salles de l'édifice.

La Generalife était le palais d'été des souverains. Ses jardins agrémentés de bassins et de fontaines sont le lieu idéal pour rechercher un peu de fraîcheur sous le soleil andalou.

A côté du Palais des Nasrides, l'empereur Charles Quint fit construire son imposant palais circulaire. De style Renaissance, cet édifice est très différent de la plupart des constructions de l'époque. Charles Quint souhaitait un palais digne de lui et l'architecte Pedro Machuca réalisa pour lui une construction que l'on peut comparer aux édifices impériaux de la Rome Antique.


Que voir à Grenade

En face de l'Alhambra, on visitera L'Albaicín, quartier de Grenade situé sur une colline où se trouvait l'ancienne cité d'Elvira conquise par les Maures qui la renommèrent du nom de Grenade.
En amont du Darro qui coule au pied de l'Albaycin, on découvre le Sacromonte et ses cavernes, refuge des gitans chassés d'Europe pendant le moyen-âge et qui s'y sont installés. Ce sont eux qui sont à l'origine de la création de la danse andalouse la plus typique : le flamenco.

Un autre quartier typique de Grenade mérite également le détour. C'est le Realejo, le quartier juif de la ville quand ce peuple y résidait du temps des Nasrides.

La Cartuja (la Chartreuse) est un quartier de Grenade qui abrite un ancien monastère et des édifices de l'Université de Grenade, une des plus anciennes et des plus importantes d'Espagne avec ses 70.000 étudiants.

La cathédrale de Grenade, en plein coeur de la ville, est une des nombreuses curiosités à voir. Construite dès 1518 sous l'ordre de Charles Quint, elle allie avec charme le style gothique de ses origines avec le style Renaissance de sa fin de construction en 1703.

On pourra également visiter l'Hôpital Royal, où est installé le Rectorat de l'Université, Le monastère San Jeronimo dans le quartier de la Duquesa et la Chapelle Royale que firent construire Ferdinand d'Aragon et Isabelle de Castille, souhaitant être enterrés dans la dernière cité musulmane tombée aux mains des chrétiens.

Au centre de Grenade, dans la vieille ville, on se rendra sur la très touristique place Bib-Rambla où se trouvent de nombreux bars et restaurants. Autour de la place, dans les ruelles de la vieille ville vous découvrirez de nombreuses boutiques où acheter vos souvenirs devotre séjour à Grenade.

Clicky Web Analytics

Clicky